mardi 13 mars 2012

Leurrer des maîtres d'arts martiaux

Je suis tombé par hasard sur ces vidéos et j'ai trouvé la démarche du gars assez intéressante.  Les arts martiaux traditionnels chinois ont longtemps eu une réputation de super puissance et de mysticisme quasi ésotérique.  J'ai toujours aimé les arts martiaux mais force est de constater en 2012 que depuis l'arrivée des compétitions d'arts martiaux mixtes (MMA), aucun spécialiste des arts martiaux traditionnels n'a su tirer son épingle du jeu.  On conclue souvent avec des affirmations enfantines du genre : "mon art est trop dangeureux, il est fait pour tuer", "je pourrais blesser trop sérieusement, crever un oeil, etc", "je ne m'abaisse pas à de telle forme de compétition, mon art est trop noble", etc.  Or, si un combattant est incapable d'adapter son style, c'est qu'il y a un problème.  Un agresseur en situation réelle peut attaquer d'une multitude de façons différentes, il ne s'ajustera pas à votre style, c'est le contraire qui doit se produire.

Bref, depuis l'arrivée des MMA, les maîtres d'arts martiaux traditionnels se tiennent loin des compétitions, mais plusieurs continuent à entretenir ce mythe de la super puissance obscure.  Comment les mettre à l'épreuve? Le gars ci-dessous a pris une approche subtile, en leurrant un de ces maîtres, Maître Ma, pour qui j'ai beaucoup de respect.  Dans le premier vidéo, on voit celui-ci vanter son style, ce qui est légitime mais peut-être un peu trop vaniteux... Dans le deuxième on voit comment il s'est fait leurrer et comment cela a cassé son ego... Le troisième vidéo est la conclusion...

La conclusion auquel il en vient est assez représentative selon moi.  Il explique que Maître Ma est à la fois le fruit d'un enseignement traditionnel très rigoureux et perfectionniste, mais il est à la fois le fruit de notre génération actuelle ou les maîtres ne sont plus amenés à tester leurs connaissances en situation de combat libre.  Ils perdent donc à la longue ces réflexes de combat, ce qui rend le pratiquant plutôt non fonctionnel...

Maître Ma est-il un mauvais maître pour autant? Non, mais il faut savoir garder un esprit ouvert et critique par rapport à ces styles traditionnels...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire