mercredi 30 mars 2011

Le Christianisme vous rend creepy!

He he he...
Le gars pète sa coche, il m'a bien fait rire.  Il nous explique que d'avoir un rituel ou l'on prétend boire le sang et manger le corps du Christ est simplement "creepy" (terrifiant, atroce, bizarre...).  Il a un bon point, juste ça nous permet de dire que le Christianisme est un culte comme n'importe quelle autre religion...


À la fin, il m'a vraiment fait rire en disant : "excusez-moi, j'ai un bout de Jésus Christ de pogné entre le dents", "je pense que j'ai mangé trop de Jésus", ha ha ha!

jeudi 24 mars 2011

Social networks dominated by the godless - Philadelphia atheism | Examiner.com

Il semblerait que les Jedi sont au 10e rang des religions sur Facebook :-)

Social networks dominated by the godless - Philadelphia atheism | Examiner.com

In our overly zealous religious society, many atheists have had a difficult time finding others who value reason over faith. While atheist communities are on the rise in most cities, atheists have created a disproportionably large community on the internet.

When it comes to conversations about religion, atheists are said to dominate YouTube. The number of high profile atheist YouTubers vastly outnumber all the high profile theistic YouTube channels combined. Many atheists YouTubers have even gained something of a celebrity status.

Facebook has also become home to a large atheist community. According to an August, 2009 Washington Post article, “atheist” is the number 3 response to the question of “religious views” on facebook. However, that number may be significantly higher if they counted all the other labels many atheists go by such as Humanist, Pastafarian, Rationalist, Bright, etc. In fact, the religious view of “Jedi” made it to number ten on the list and many Jedi (myself included) are non-believers. Obviously the religious label of “Christian,” which includes all the individual denominations, takes the number one spot but atheists still make up a disproportionably large number of facebook users.

While atheists have formed their own communities on social networking sites like Empire Avenue and Reddit, they have also started to create our own social networking sites like AtheistNexus.org, ThinkAtheist.com, and the newly created AtheistSocial.com. These sites are designed to create a safe place for atheists to interact with each other without being called evil sinners from Christian fundamentalists.

AtheistNexus is the biggest of these atheist social networking sites. ThinkAtheist offers its own brand of “Sunday Sermon” and AtheistSocial is designed to help atheists network their businesses, blogs, and other assorted activities. They also encourage single atheists to connect on a romantic level.

While building a strong internet community is important, atheist must remember that an online community is no substitute for a local community of reason. To help find groups near you, check out UnitedCoR.org.

Please check out the Atheism 101 series for frequently asked topics

mercredi 23 mars 2011

Ayoye, on aura tout vu!

Je suis pour l'économie de l'eau, mais il y a des limites :-)

C’est le printemps, et à Dongyang (province du Zhejiang), une odeur étrange envahit les rues : celle des œufs cuits à l’urine d’enfants. Une tradition millénaire que certains défendent par l’économie d’eau qu’elle permet…
Les petits vendeurs de rue sont partout, leurs ‘œufs des enfants’ se vendent 1,5 yuan chacun (environ 16 centimes d’euros). Pas donné, mais ils partent comme des petits pains. Si cette tradition vous fait rire, attention, ne la sous-estimez pas : la pratique a été inscrite au patrimoine immatériel de la ville de Dongyang… Et les responsables locaux comptent bien la faire passer dans le patrimoine de la province du Zhejiang….
De quoi s’agit-il ?
D’une pratique dont les origines se perdent dans les millénaires de l’histoire chinoise. A Dongyang, une fois le printemps venu, les écoles et collèges disposent de seaux en plastique dans les couloirs. Les petits garçons savent que c’est dedans qu’ils doivent faire pipi, et ça les amuse beaucoup. Les professeurs les encouragent et leur rappellent :
Si vous avez mal à la tête ou que vous ne vous sentez pas bien, ne faites pas pipi dans les seaux.


Les marchands de rue passent tous les soirs récupérer qui un seau, qui deux, etc…
Et ensuite?
Ensuite, ils préparent les œufs. Madame Li est vendeuse de rue et nous explique le processus.
On plonge les œufs bien nettoyés dans l’urine qui remplit la marmite. Une fois que l’urine commence à frémir, il faut fendre un peu la coque des œufs. Il faut régulièrement mélanger et ajouter de l’urine nouvelle. On fait ça pendant une nuit et un jour entier, en changeant régulièrement la force du feu.


Certains adorent, d’autres détestent
La plupart des habitants aiment cette spécialité. Madame Liu, interrogée alors qu’elle achète deux douzaines ‘d’œufs d’enfants’ s’exclame :
C’est délicieux ! Je peux en manger 10 par jour ! Je suis arrivée à Dongyang il y a quelques années, je n’en avais jamais mangé avant. Dès que j’ai goûté j’ai adoré et maintenant je ne peux plus m’en passer !
Mais d’autres ne sont pas de cet avis. Monsieur Li est de ceux-là.
30 ans ici, je n’en ai jamais mangé. Je ne supporte pas leur odeur, rien que d’y penser ça me donne envie de vomir. Ca pue vraiment à mourir !
Le pauvre : les rues de Dongyang sont couvertes de cette vapeur d’urine pendant tout le printemps et l’été. C’est ‘l’odeur du printemps’, comme l’appellent les locaux.
Si l’explication donnée pour l’existence de cette pratique un peu particulière est celle de croyances en ses bienfaits médicaux, d’autres y voient une façon d’économiser l’eau qui se fait de plus en plus rare. Peu convaincant, surtout que cela se fait clairement au détriment de l’hygiène de vie. Ainsi Jia Suqing, médecin de l’hôpital local est très sceptique.
L’urine est remplie de tout ce que le corps n’utilise pas, elle n’a donc aucun apport pour le fonctionnement des organes. Comme c’est une tradition ancienne, je ne m’y oppose pas, mais du point de vue médical, je ne la recommande pas.
Wu Yunhua en revanche croit dur comme fer à ses vertus. Il est médecin de médecine chinoise.
Mais évidemment, ça ne convient pas à tout le monde, il faut consulter pour savoir combien et quand en manger.
Après tout, même s’il est un peu étrange, ce remède de médecine chinoise est mois dérangeant que la bile d’ours qui se vend toujours aussi bien
edu.newssc.org

vendredi 18 mars 2011

Je suis rendu un adepte du livre électronique!

J’ai reçu, à Noël dernier, un e-book, celui de Sony, le Sony Reader.

 
Honnêtement, je ne savais pas si j’allais aimer ça ou non, mais puisque j’ai également reçu un certificat-cadeau chez Archambault (un des rares à offrir des livres en version électronique), je me suis empressé de faire mes premiers achats.  Mon verdict? J’adore!  Je lis plus qu’avant, il y a plusieurs fonctionnalités dont celle de pouvoir mettre un signet à la page où nous sommes rendus, zoomer le texte, c’est moins gros qu’un livre et ça demande très peu d’énergie.  En l’utilisant, on comprend que l’avenir s’en va vers ça, les livres versions papiers vont aller en diminuant, c’est pratiquement certain.  Est-ce que le papier va complètement disparaître, ça j’en doute, du moins à moyen terme, mais ça diminuera certainement.  La technologie e-ink rend la lecture très reposante pour les yeux contrairement aux écrans rétro-éclairés.

J’entendais ce matin à la radio que La Presse allait possiblement offrir, d’ici quelques années, un abonnement au journal en ligne en échange d’un abonnement à la version papier, et l’incitatif? On vous donne un Ipad en échange d’un contrat de 3 ans avec le journal… Une avenue intéressante, pas pour nos papetières mais pour nos forêts oui!  Il semblerait que le contenu serait transmis par les ondes cellulaires, donc pas besoin de se brancher pour aller downloader notre journal du matin… Un Ipad n’offre peut-être pas la même convivialité qu’un journal papier le samedi matin, mais les habitudes changent et je pense que ça va devenir un incontournable…

mardi 15 mars 2011

Au yâble la perfection!

Il faut peut-être que j’apprenne à moins vouloir viser la perfection quand j’écris un message sur mon blog… C’est bizarre hein, mais à chaque fois que j’écrivais un message sur mon blog, on dirait qu’il fallait que je sente qu’il soit parfait, à mes yeux évidemment.  Sauf qu’en voulant qu’il soit parfaitement à mon goût, ça me trouve à me bloquer, ce qui fait que je n’écris pratiquement plus.  Je recommence sur une autre note, j’écrirai maintenant ce qui me passe par la tête, comme ça me vient.  Au fond, c’est un blog, par un journal scruté par des centaines de spécialistes!  Et tant mieux si ce que j’écris peut intéresser quelques personnes… pour les autres, ben tant pis, personne ne les oblige à rester ici :-)
Donc veuillez être indulgent et accepter que mes textes ne soit pas toujours structurés, je préfère écrire un petit bout, régulièrement, que de bloquer sans cesse sur des détails :-)
Question : pourquoi quand on fait une recherche sur le mot « perfection » sur Google Images, on voit un paquet de photos de filles?

Je suis maintenant un Paladin!!!

Je suis maintenant un Paladin!


Je fais parti maintenant de l'équipe "Team Paladin" pour le Cyclo-Défi 2011.  Team Paladin est LA grosse équipe du Cyclo-Défi, l'an dernier ils avaient 122 cyclistes et ils ont ramassé 440,000$ au total.  Cette équipe, c'est celle de Paladin Labs, une compagnie pharmaceutique canadienne et de ce que j'ai entendu, le Président et CEO de cette entreprise, M. Jon Goodman, est un survivant du cancer.  Il est donc très actif à faire connaître de Cyclo-Défi et à encourager les gens à y participer.
Team Paladin est ouvert à tous, si vous désirez participer au Cyclo-Défi, n'hésitez pas à vous joindre à cette équipe, ils offrent du support, des séances d'entraînement et un maillot d'équipe!
Allez, venez! Plus on est de fous, plus on rit! :-)

lundi 14 mars 2011

Imagine there’s no religion… I wonder if you can!

Je pense que parfois j’ai du mépris, du mépris envers les croyants, tous ceux qui ont la foi en Dieu (peu importe la forme qu’il prend…).  En fait, je ne méprise pas les personne, mais bien leur jugement, leur sens critique, leur capacité à se questionner…
Je pourrais m’attarder à beaucoup de religions (Islam, Hindouisme, etc.) mais dans mon cas personnel, j’ai grandit dans une société de tradition essentiellement catholique.  Mais j’englobe facilement toute la religion Chrétienne et toutes les autres croyances du monde dans cette réflexion.  Par contre, je me limiterai à parler simplement de « Dieu », peu importe la forme qu’on lui donne.
Je trouve ces croyances simplement irrationnelles, illogiques et immatures.  Rien de concret ne nous permet de croire en quelconque forme de divinité.  Je suis convaincu que Dieu est une création purement humaine (et non le contraire!) et qu’il a été inventé pour répondre à des questions angoissantes que tout homme se pose un jour ou l’autre.  La principale étant : « que se passe-t-il après la mort ».  Devant le trou béant que représente l’absence de réponse à cette question, l’humain comble ce vide par une réponse toute faite : Dieu et son paradis.  C’est de la pensée magique, une béquille, c’est d’une immaturité enfantine, grossière et naïve.  Mais beaucoup de gens s’en satisfont.  Ils ne font pas preuve d’esprit critique, ni de jugement… et c’est ce qui entraîne chez moi du mépris ou à tout le moins, du découragement parce que je suis tout de même en mesure de comprendre que ce n’est pas tout le monde qui a accès à l’éduction, l’outil de base pour nous aider à penser par nous même.
Cependant, avec les années j’ai appris à penser autrement.  Plus jeune, je me disais simplement « c’est une bande d’idiots ».  C’était idiot de ma part de penser ainsi, mon raisonnement ne valait certainement pas mieux que le leur.  En effet, on se pense tous intelligents.  Nous sommes tous convaincus que nous sommes des êtres raisonnés avec un bon sens du jugement.  Personne ne se lève le matin en pensant qu’il est idiot.  J’ai donc dû apprendre à prendre un certain recul et me questionner à savoir comment peut-on en arriver à être croyant et comment agir face à un croyant.
Quand je posais la question à savoir « pourquoi es-tu croyant? », les réponses sont variées.  Souvent, le croyant ne le sait pas lui-même.  Bien entendu, dans la grande majorité des cas, c’est un phénomène d’environnement, mes parents sont croyants et parce que j’ai grandi dans ce milieu, je le suis aussi.  Certaines personnes témoignent d’une expérience personnelle : « J’ai vécu telle ou telle situation et ça m’a rempli d’un bonheur immense et c’était Dieu qui se manifestait à moi! »  « J’ai demandé à Dieu qu’il fasse pleuvoir et il a plu » « J’ai touché le fond du baril et quand je me suis tourné vers Dieu, je me suis sorti de mon enfer » « J’avais une grave maladie et Dieu m’a guéri », etc.
Que dire face à ça?  Rien, c’est une expérience personnelle et nous n’y étions pas.  Par contre, j’ai le droit de penser qu’il ne s’agit que d’émotions et d’expériences humaines, tout ce qu’il y a de plus humain…  Tout le monde vit des expériences personnelles intenses au cours de sa vie, et il n’y a rien de divin là-dedans!  Peut-être que si un jour je taille ma haie de cèdre et que soudainement elle s’enflamme et se met à me parler je changerai d’opinion, mais tant que je ne vivrai pas d’expérience surnaturelle de ce genre, je ne pourrai jamais me résoudre à croire que Dieu existe…


Alors comment agir quand quelqu’un vous fait part d’une croyance irrationnelle?  La confrontation mène souvent à une consolidation de la position de la personne et finalement, ça ne mène à rien.  On peut questionner la personne, mais il faut rester très diplomate parce qu’on tombe facilement dans la confrontation et donc la personne se campe encore plus sur ses positions.  Les croyants, comme tout le monde, se sentent intelligents, ils sont convaincu tout comme vous et moi que leur raisonnement qui les mènent à croire en l’existence de Dieu est tout à fait logique et sensée.  Alors de les faire se remettre en question pour leur faire sentir que leur intelligence ne les a pas menés aux bonnes conclusions, c’est reçu comme une insulte.  Ça prend beaucoup de modestie pour admettre qu’on fait des erreurs et quand il s’agit de croyance religieuse, je pense que les gens sont encore plus sensibles.  Alors que faire si on veut les amener à penser autrement?  En posant des questions ouvertes dans lesquelles il n’y a pas de jugement de l’intelligence de l’autre, des questions du genre : « Posons-nous cette question, je m’inclus là-dedans car je n’ai pas la réponse ».  Donner l’exemple aussi.  L’humour peut parfois être une bonne arme, mais à utiliser avec précaution.  Une petite blague qui souligne l’absurdité d’une croyance peut amener à réfléchir, mais si c’est trop gros, on retourne à la case départ et on donne l’impression de juger de l’intelligence de la personne.
Ah la la, ce n’est pas facile, mais si on était débarrassé des croyances religieuse, il me semble qu’on pourrait passer à autre chose et s’occuper de nos problèmes et s’entraider entre humain au lieu d’attendre les interventions divines.
John Lenon imaginait un monde sans religion, un rêve probablement utopique.  Mais pour y arriver, c’est avec l’éducation et la maturité, cessons de penser et d’agir comme des enfants!

vendredi 11 mars 2011

Quand Mère Nature se fâche...


Quand Mère Nature se fâche, il n’y a pas grand-chose qu’on puisse faire.  Le tremblement de terre qui a frappé le Japon et le tsunami qui en découle sont si puissant que l’homme ne peut rien y faire, à part essayer d’amoindrir ses effets.  Ce qui est triste dans cette histoire c’est que c’est encore les plus pauvres qui paieront le gros prix.  Hawaï avec ses hôtels de luxe et ses pratiques régulières d’alerte au tsunami auront probablement un impact mineur, mais les pays asiatique plus pauvres, l’Indonésie par exemple, se fera raser une partie de son territoire et de sa population car ils n’ont simplement pas les moyens de faire autrement.  La nature est très puissante, et elle ne fait aucune discrimination, pauvre ou riche, elle rentre dans le tas!

(source: Radio-Canada.ca)


Autant ça me fascine comme phénomène, autant ça me désole de voir que certains pays pourraient mieux s’en tirer s’ils n’avaient pas subit une déforestation intensive le long des côtes.  Effectivement, les forêts créeront des barrières naturelles pour briser la puissance de telles vagues.  Mais sans obstacle, le type de vague d’un tsunami est un mur d’eau qui avance et qui ramasse tout sur son passage jusqu’à ce qu’il y ait eu assez d’obstacle ou de dénivellation pour l’arrêter…
Mais pour réduire la déforestation, que faut-il? Des moyens, des nouvelles façons de penser… C’est un problème drôlement complexe.
Bon courage à toutes les victimes de ce tremblement de terre et de ce tsunami, en espérant que nous apprendrons davantage sur notre planète et sur la nature suite à cet tragédie.

jeudi 10 mars 2011

SRC - Société de recherche sur le cancer / CRS - Cancer Research Society

Je pense qu'après le Cyclo-Défi de cette année, je vais commencer à soutenir cette organisation:
SRC - Société de recherche sur le cancer / CRS - Cancer Research Society
Selon moi, tout passe par la recherche et nos chercheurs ont besoin de soutien!

mercredi 9 mars 2011

Des subventions pour la lutte contre le cancer | Iris Gagnon-Paradis, collaboration spéciale | Portrait 2011

La lutte contre le cancer se poursuit au Québec, deux équipes de chercheurs du Centre INRS-Institut Armand-Frappier de Laval ont reçu d'importantes subventions totalisant près de 5,4 millions pour mener leurs recherches axées sur les cancers du poumon et de la prostate.
Un jour, on va réussir à vaincre cette maladie!!! Gardons Espoir!



Des subventions pour la lutte contre le cancer | Iris Gagnon-Paradis, collaboration spéciale | Portrait 2011

New York : recycle ses eaux usagées pour une nouvelle source d’énergie | Green et Vert

"Producteurs d’énergie plutôt que simplement gestionnaires et conseillers environnementaux..." J'aime bien cette façon de penser, c'est proactif!



New York : recycle ses eaux usagées pour une nouvelle source d’énergie | Green et Vert